Votre société offshore sur l’Île Maurice

On pourrait affirmer que l’Île Maurice est un paradis fiscal vu les sociétés extraterritoriales qui y sont basées. Si vous souhaitez y installer votre entreprise écran, pensez avant tout à prendre toutes les informations utiles.

Créez votre société offshore à Maurice

Une société offshore est une entreprise installée autre part que dans l’Etat où elle exerce ses activités. Dans l’île Maurice, la FSC (Financial Services Commission) compte plus de 9000 sociétés offshore GBLC 1 contre 12000 pour le GBLC 2.

Cela est dû aux nombreux avantages fiscaux liés aux affaires à Maurice. Néanmoins, l’Etat mauricien veille à ce que le pays ne s’apparente pas à un parfait paradis fiscal.

Pour travailler dans le pays, une société offshore doit garantir qu’elle contribuera à l’économie locale. Ce évite aux investisseurs de dépasser certaines limites.

GBLC ou GBL : une forme de société offshore

Une « Global Business Licence Compagny » est considérée comme une entreprise offshore opérant sur le territoire mauricien. Résident sur l’île, une entreprise possédant ce statut pourra accéder facilement aux 40 conventions de non double imposition. Elle aura aussi accès aux plans d’incitation à l’investissement « Schemes ». Une GBL pourra parfaitement réaliser des transactions financières au bénéfice des résidents. Cela ne signifie néanmoins pas qu’elle pourra d’emblée investir dans l’immobilier.

La suppression de la GBLC 2

Mise en place avec la GBLC 1 en 2018, la GBLC 2 sera indisponible à partir de 2019. Ce qui fait que les investisseurs dans l’offshore ne pourront plus profiter du taux d’imposition de 0 %. Cette décision a été prise selon les conventions fiscales de l’OCDE. D’ailleurs, le statut restant a été modifié en GBL.

Toutefois, les non-résidents pourront toujours obtenir le statut alternatif « l’Authorised Company ». Ce statut ne pourra être délivré par la FSC si le POEM (Place of Effective Management) de votre entreprise ne se trouve pas en dehors du pays.