Salarié et entrepreneur?

En tant que salarié, vous ne pouvez pas créer votre propre entreprise? Oui… et non. En fait, cela est parfaitement possible mais sous conditions et si votre contrat ne prévoit pas une clause d’exclusivité et selon bien entendu, la législation du pays qui héberge votre structure.

Il existe à priori cinq étapes à franchir pour créer sa société lorsque l’on est un salarié.

Connaissez bien votre force

Si vous ne vous y attendiez pas, sachez qu’avant de vous engager dans entrepreneuriat, il est indispensable de savoir si vous êtes capable de mener le projet à bien ou non. Vérifiez donc de prime abord et si oui, vous disposerez des atouts nécessaires assurer d’abord la création et ensuite le bon fonctionnement de l’entreprise que vous allez créer.

Votre motivation est aussi un point clé pour réussir.

Éditez un business plan infaillible

La mise en place de ce plan ne se résume pas seulement à écrire des chiffres sur du papier. Un business plan vous permettra d’affiner votre projet et d’en assurer la réussite. Avec un business plan en béton, vous pouvez facilement convaincre les financiers ou investisseurs à rencontrer.

Il suffit de réaliser une bonne étude du marché tout en étant capable de vous projeter dans plusieurs scénarios.

Faites valider vos idées

Pour songer à créer une entreprise qui va la vendre, votre idée doit être capable de répondre à un besoin. C’est le premier point. Le second consiste à faire valider cette idée. Vous pouvez pour réussir cette étape, prendre conseil auprès d’entrepreneurs qui ont réussi ou d’experts reconnus.

Sortie en douceur

Une fois votre société créée et lorsqu’elle a le vent en poupe, il faut envisager de quitter votre poste de salarié car le temps deviendra difficile à partager. Même étant certain de réussir votre coup, pensez toujours à préparer votre sortie. Le but est de préserver vos relations avec votre ancien employeur car on ne connaît jamais l’avenir.